Avis aux curieux

Que faut-il pour faire un réseau ?
Beaucoup de curiosité, de patience, de confiance, deux roues (et oui ! ça rend disponible tout en se moquant du dernier métro) et un petit air d’ailleurs.

_ Qui a commencé ?
Helena qui vient du plat pays des tulipes et des vélos, casque compris. La curiosité, beau défaut, c’est elle ! « Mais où sont les jeunes protestants à Paris ? » La patience et la confiance, c’est encore elle. Helena guette les frais minois du temple de l’Oratoire, elle leur propose monts et merveilles, pots et soleil après le culte.

Vient alors Juliette : « tiens ! quelle bonne idée ! c’est ce que j’attendais »
Puis Alexis qui a l’air surpris : « ah ! vous aussi ? »

La curiosité tirée par la générosité, Helena contacte l’aumônier des étudiants, qui contacte les « Zautorités » de l’Eglise réformée, qui contactent les autres groupes… et tous disent : « oh ! comme c’est étrange ! c’est justement ce qu’on cherchait ; élargir les rencontres, croiser les idées, faire de grands coups ensemble, c’est comme un apport en vitamines pour notre groupe, c’est comme un copinage qui n’a pas le temps de vieillir en se repliant sur lui »

_ On n’imagine pas ce qui peut sortir de cette qualité qu’on dit « vilain défaut » : la curiosité finit par déplacer des foules. Regardez au tout début de l’évangile de Jean (chapitre 1, versets 35 à 51), la série de questions :
« que cherchez-vous ? »
« où demeures-tu ? »
« qu’est-ce qui peut sortir de bon de Nazareth ? »
« d’où me connais-tu ? »

Ces questions, c’est comme une course de relais entre Jésus, 2 disciples de Jean-Baptiste, André et son frère Simon Pierre qui ont entendu dire que… Philippe du même village que les 2 précédents, Nathanaël qui passe par là… La curiosité de tous est piquée par Jésus qui leur fait voir… quoi ? Ce qu’ils attendaient depuis tellement longtemps sans oser se le dire. Jésus qui finit par avouer au dernier arrivé… « Tu verras des choses plus grandes encore »

_ Tu passes par là, tu es curieus(e), « viens et vois » clique par-ci et par-là, entre dans le réseau et passes l’info. à ….

Régina Muller
AUP