Les foyers mixtes (en fait : « foyers interconfessionnels ») sont constitués de chrétiens, mari et femme, dont l’un est protestant et l’autre catholique (ou plus rarement orthodoxe).

Le mariage a lieu au temple ou à l’église catholique. Il y a reconnaissance mutuelle du mariage par les Eglises catholique et réformée. La célébration du mariage est l’occasion pour les familles et les proches des nouveaux époux de prendre conscience tout à la fois du scandale de la division de l’Eglise, et des richesses spécifiques des deux confessions. Elle se prépare le plus souvent avec un pasteur et un prêtre, et peut être l’occasion d’un témoignage fort de la foi et de l’engagement des époux.

Des réunions œcuméniques pour foyers mixtes sont organisées par plusieurs Eglises locales réformées.

Le baptême des enfants peut être célébré au temple ou à l’église catholique et il est reconnu des deux côtés. C’est également l’occasion de témoigner de l’engagement œcuménique des parents et de leurs proches.
Dans l’idéal, les enfants choisissent eux-mêmes leur confession au moment de leur confirmation, ou lorsqu’ils s’engagent de façon responsable dans la vie adulte.

La revue « Foyers Mixtes » permet aux couples interconfessionnels de vivre au jour le jour leur engagement, en leur apportant un éclairage pratique et théologique.